LA RATIONNELLE, expert de la 3D : la presse en parle ! Interview de Loïc Lebret dans Bâtiment & Entretien

L’activité continue pendant le confinement : la propreté est essentielle face au virus !
3 novembre 2020
Prestations désinfection - spécial COVID-19
Désinfection COVID-19, parlons-en !
26 novembre 2020

LA RATIONNELLE, expert de la 3D : la presse en parle ! Interview de Loïc Lebret dans Bâtiment & Entretien

Interview de Loic Lebret dans Bâtiment & Entretien

Parution Loic Lebret dans Bâtiment & Entretien : les nouveaux défis de la 3D, dératisation, désinsectisation, désinfection.

Loïc Lebret, responsable de la division 3D (dératisation désinfection désinsectisation) à LA RATIONNELLE, a été interviewé dans le magazine Novembre / Décembre de Bâtiment & Entretien. Le dossier complet sur le contrôle des nuisibles revient sur les nouveaux défis de la 3D, liés notamment au durcissement de la règlementation.

1 500 interventions par an : désinfection, dératisation, désinsectisation de toutes sortes de nuisibles

Expert de la propreté d’immeubles en Ile de France depuis 1983, LA RATIONNELLE met à la disposition de ses clients, des agents d’entretien qualifiés pour des prestations aux résultats irréprochables, dans le respect de valeurs sociales, environnementales et de proximité. Les équipes assurent l’entretien d’immeubles d’Habitat Social & Intermédiaire, de copropriétés et de bureaux du secteur tertiaire, soit environ 1 100 sites.

Depuis 3 ans, Loïc Lebret, responsable de la division 3D au sein de l’entreprise est à la tête d’une équipe dédiée qui va répondre à la fois aux demandes ponctuelles, lors d’infestations par exemple, mais également assurer le contrôle des nuisibles de ses clients. Plus de 1 500 interventions sont ainsi réalisées chaque année.

« Nous travaillons beaucoup avec les bailleurs sociaux ou les syndics mais également avec des particuliers. Ils nous contactent le plus souvent pour des problèmes de nuisibles, en particulier de punaises de lit. Notre zone d’action couvre toute la région Ile-de-France » détaille le responsable 3D qui insiste sur la rigueur et l’expertise dont doivent faire preuve les applicateurs dans un contexte souvent très anxiogène pour les résidents et locataires qui font appel à eux.

Premier nuisible combattu : les punaises de lit

Pour répondre au mieux, et dans les meilleurs délais aux demandes La Rationnelle s’appuie sur des protocoles précis. Ces derniers laissent une place importante à l’information et à la sensibilisation des locataires. « Pour être efficace, notre intervention doit se faire de façon très rigoureuse avec l’aide des familles qui habitent les lieux infestés par ces insectes indésirables : c’est un point essentiel. En règle générale nous venons faire un diagnostic visuel, quand le client a remarqué la présence des insectes et souvent aussi subi ses piqûres. Dans le cas d’une suspicion, nous travaillons avec un spécialiste de la détection canine qui pourra établir un diagnostic. Nous faisons ensuite un devis et expliquons au propriétaire ou au locataire notre méthode de travail et ce que nous attendons de lui. Il faudra en particulier qu’il passe l’aspirateur de façon très poussée et jette le contenu dans un sac hermétique, qu’il lave à 60°C ses vêtements et linges de lit, et qu’il prépare les lieux pour notre intervention. Cela consistera à éloigner les meubles des murs, à décrocher les cadres et les miroirs et à désencombrer l’appartement sans pour autant prendre le risque de déplacer les insectes. C’est un véritable partenariat qui doit se mettre en place pour nous permettre d’être le plus efficace possible, mais également pour rassurer les occupants » énumère Loïc Lebret.

Pour garantir le résultat et limiter au mieux le coût de l’intervention, les équipes de LA RATIONNELLE ont choisi de travailler sur la base d’un protocole utilisant un insecticide, adapté à différentes situations si besoin (intervention dans une cuisine ouverte avec denrées, allergie à certains composants…). Le traitement est réalisé en deux passages minimum, espacés d’une quinzaine de jours. Une troisième intervention pourra être décidée après un diagnostic rigoureux si des insectes ou des œufs sont encore présents. « Entre les deux premiers passages l’occupant des lieux, qui s’absente juste 4 heures pour nous permettre de réaliser le traitement, ne doit pas relâcher l’attention et veiller à ne pas diffuser les insectes en se rendant chez des amis, ou à l’occasion de la venue des enfants par exemple dans le cadre de gardes partagées. En général un résultat très sensible se fait sentir après le premier traitement et les occupants ont tendance à croire que le problème est réglé. Ce n’est pas le cas, un deuxième passage doit impérativement être programmé pour venir à bout des punaises » martèle Loïc Lebret qui confirme l’efficacité de la méthode lorsque celle-ci est conduite dans les règles.

Les rongeurs, autre nuisible dans le collimateur

Les rongeurs (rats et souris notamment) constituent l’autre grand domaine d’activité pour les équipes 3D de LA RATIONNELLE. La réglementation encadrant de façon très drastique l’appâtage se renforce. Les grands travaux en sous-sol qui se développent de façon très importante dans le cadre des chantiers du Grand Paris ont obligé les experts à revoir leurs stratégies. « Lorsque nous sommes appelés pour un problème de rongeurs notre premier réflexe est de rechercher les travaux en cours dans le voisinage. Le plus souvent ce sont ces chantiers qui délogent les rats et les souris qui viennent se mettre à l’abri. La loi nous empêche de mettre en place des boîtes avec des rodonticides sans avoir auparavant diagnostiqué la présence des nuisibles. Nous devons être plus présent sur le terrain et abandonner une protection sur le long terme, ce qui peut être mal compris par nos clients. Notre rôle d’expert et nos connaissances en matière de contrôle des nuisibles sont plus que jamais d’actualité ! » conclut Loïc Lebret.

Pour toute demande d’intervention, contactez-nous au 01 39 76 59 69 ou contact@larationnelle.fr

Merci à Bâtiment & Entretien et Pierre Deschamps de nous donner la parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *